Blogue

Nous parcourons le Web tous les jours pour vous donner l'actualité du web. Nous partageons avec vous le développement de nos projets web.

Les stratégies Webmarketing d’aujourd’hui : Vaut-il mieux opter pour un référencement PPC ou SEO?

2016-04-13 17:08:59

Grâce à la mise en place des sites web et moteurs de recherche, internet a permis de donner aux entreprises une meilleure visibilité et image d’elles-mêmes. Au fur et à mesure, différentes stratégies marketing se sont développées avec comme principal objectif : la présence en ligne des entreprises. Aujourd’hui, cette présence se caractérise par le référencement web. Il existe en deux types : le SEO (Search Engine Optimization) aussi appelé Référencement Naturel et le PPC (Pay Per Click). Le premier booste librement les rangs des pages web dans les moteurs de recherche grâce notamment aux articles, aux liens etc. Tandis que le deuxième consiste en une vente aux enchères : un annonceur paye chaque fois que quelqu'un clique sur une annonce apparaissant dans la zone «payé», de la page des résultats du moteur de recherche.

De cette manière, vaut-il mieux opter pour le PPC ou le SEO ?

Tout d’abord, les fournisseurs de PPC, comme par exemple Google, font en sorte que les utilisateurs puissent gérer librement leur budget de campagne ou de mots clés chaque jour. En effet, les mots-clés peuvent être facilement déplacés vers le haut ou vers le bas en fonction du moteur de recherche en augmentant ou en abaissant les taux d'enchère de chaque mot-clé. Aussi, les spécialistes en marketing préfèrent avoir recourt au PPC car celui-ci est plus facile pour faire de la publicité. Vous pouvez payer le PPC comme vous le souhaitez, sans montant minimum. Les annonceurs peuvent ajouter, soustraire, ou modifier des mots-clés à volonté. Les mots clés négatifs permettent aux annonceurs de préciser ce qu'ils veulent ou non payer. Les outils de Google Adwords font du PPC un outil indispensable pour la plupart du marketing des moteurs de recherche. Les annonceurs PPC ont un contrôle précis de l’apparition de annonces (au moins avec Google Adwords). Par exemple, une annonce peut être activée à 3:00 heures puis s’éteindre à 4:00 heures, ou bien apparaitre qu’en semaine, ou juste le week-end et les jours fériés. Google a créé des dizaines d'outils pour mettre en œuvre et mesurer les campagnes PPC. Ces outils lorsqu'ils sont utilisés correctement, permettent aux annonceurs d'augmenter systématiquement le trafic ciblé tout en diminuant les coûts. Ainsi, le PPC peut générer des résultats de retour sur investissement similaires à ceux du SEO.

Néanmoins, "la fraude aux clics" se produit lorsque quelqu'un clique sur un mot-clé afin de forcer un annonceur à payer pour le clic. En effet, certaines entreprises sans scrupules paient des personnes ayant pour mission de cliquer sur les annonces des concurrents pour drainer leur budget de publicité. Il y a quelques années, certains annonceurs ont affirmé que jusqu'à 50% de leurs clics PPC étaient frauduleux. Cela a conduit à une répression concertée et agressive par les principaux fournisseurs des moteurs de recherche de surveiller plus étroitement les publicités PPC et de réduire la fraude au clic. Alors que certains montants de la fraude sont probablement inévitables, il semble que ces efforts ont largement réussi depuis.

Avec le SEO, là aussi la fraude peut également se produire. Certaines sociétés de référencement utilisent des astuces pour augmenter rapidement les classements des moteurs de recherche. Ces astuces, comme le « bourrage de mots clés », conduisent à une forte augmentation dans le classement de la page, suivi d'un accident lorsque les moteurs de recherche punissent l'annonceur pour violation des règles.

En outre, le SEO nécessite un investissement initial sans aucune garantie de performance, peu de transparence quelque soit le budget de l’entreprise. Les annonceurs SEO ont beaucoup moins de contrôle au moment où leurs pages apparaissent, mais puisque le trafic SEO est "libre", le contrôle ne constitue pas un problème pour la plupart des annonceurs.

En revanche, le fait que les campagnes SEO ne peuvent être chronométrées précisément, cela peut être considéré comme un avantage: le trafic SEO est plus stable et dure plus longtemps que le PPC. Un investissement de SEO bien conçu, peut amener à être en haut de page pendant plusieurs mois, voire même plusieurs années, alors que les campagnes PPC donnent des résultats jusqu'à ce que le budget s’épuise.

Les annonces PPC apparaissent uniquement dans le haut ou le côté des pages de résultats, alors que les annonces "organiques" ou SEO apparaissent dans le milieu de la page. Environ 70% de la page de recherche est consacré aux résultats du SEO, comparativement à environ 30% pour PPC. En effet, les annonces PPC sont "plus commerciales" et "faciles à manipuler" que les listes organiques. En d’autres termes le SEO tend à un rendement plus élevé que le taux de clic des annonces PPC.

Alors que les annonceurs dépensent plus d'argent pour le PPC que le SEO, la plupart des experts pensent que le SEO offre une meilleure valeur au fil du temps. Il est plus difficile pour les annonceurs avec des budgets importants de se prêter au jeu du SEO, et leurs investissements ont une durée de vie plus longue que ceux du PPC. D’autre part, Google améliore constamment le PPC ce qui permet un meilleur retour sur investissement comparé à avant. Dans le passé, les petites entreprises (en particulier les entreprises de services) ont évité le PPC, tandis que les entreprises de commerce électronique ont arrêté d’utiliser le SEO. Mais cela va bientôt changer. Les petites entreprises de services découvrent que le PPC offre une flexibilité accrue et les grandes entreprises deviennent plus à l'aise avec le SEO.

Le débat PPC vs SEO va probablement continuer pendant encore longtemps. Cependant, la grande majorité des entreprises pourrait bénéficier d'une combinaison de SEO et PPC. La proportion idéale du PPC pour SEO pour tout annonceur en particulier variera probablement au fil du temps, comme les concurrents et les produits changent. Smart marketing sait que SEO et PPC sont complémentaires et ni l'un est «meilleur» que l'autre. Sur le long terme, au lieu d'essayer de se surpasser les uns les autres, ils devraient plutôt travailler ensemble afin de permettre à l'utilisateur de tirer le meilleur parti des deux méthodes d'obtention de trafic.



Source : http://curacaochronicle.com


Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. OK
dubuc marketing